Alias Grace : une série évènement dans la continuité de The Handmaid’s Tale

alias-grace-une-serie-evenement-dans-la-continuite-de-the-handmaids-tale

Après le succès engendré par la série dystopique The Handmaid’s Tale, c’est au tour d’un nouveau roman signé Margaret Atwood d’être adapté à l’écran : Alias Grace.

Vous vous impatientez devant le retour de votre série sombre et menaçante, j’ai nommé The Handmaid’s Tale ? Pas d’inquiétude, la chaîne canadienne CBS a concocté rien que pour vous une nouvelle série, dans la continuité de cet univers si obscur.

Alias Grace est une mini-série adaptée du roman de Margaret Atwood. Mais c’est avant tout, le récit d’une histoire vraie. 1843 au Canada. Grace Marks, une jeune immigrée irlandaise devenue domestique, est accusée du meurtre de ses employeurs Nancy Montgomery et Thomas Kinnear. Un synopsis à la Agatha Christie, efficacement mis en scène dans un premier teaser. Nous y découvrons l’incroyable performance de Sarah Gadon, dans le rôle d’une jeune femme tourmentée, devenue la martyre d’un monde violent. Tout comme The Handmaid’s Tale, la soumission féminine y est particulièrement présente. Il faut dire que le thème de la place de la femme dans une société contrôlée par l’homme, est le sujet de prédilection de l’écrivain à succès.

Alias Grace prend l’apparence d’une mini-série puisqu’elle ne contient que six épisodes. Au casting, on retrouve Anna Paquin (True Blood), Zachary Levi, David Cronenberg (le réalisateur), Edward Holcroft (Kingsman) et Kerr Logan (Game Of Thrones).

Disponible le 3 novembre sur Netflix, cette série risque de nous replonger dans un univers angoissant, qui ne nous laissera pas indifférent…