« Beautiful » : Un court métrage sur l’ère du narcissisme

beautiful-court-metrage-goeffroy-virgery-larsruby

L’ère du nombrilisme social a sonné ! Et pour pointer du doigt ce véritable phénomène sociétal, le cinéaste Geoffroy Virgery a choisi de réaliser une œuvre de sensibilisation. Coup de projecteur sur un sujet de mode…

Narcissisme 2.0

Depuis l’influence massive des réseaux sociaux sur notre vie, l’égocentrisme ne connaît plus de limites. La célébration continuelle du « moi » a fini par aboutir au développement de la culture du narcissisme. Tout simplement ! Pour rendre compte de ce véritable phénomène de mode, le réalisateur Geoffroy Virgery a choisi de s’en amuser librement à travers son court métrage Beautiful

Ce film créatif sensibilise ouvertement notre regard et interroge notre rapport intime aux réseaux sociaux. On y découvre une jeune femme, belle et rayonnante, croquer la vie à pleine dent. Son quotidien de rêve se dessine sous nos yeux songeurs et curieux, tandis que nous plongeons aveuglément dans ce récit totalement fictif. Car oui, même si tout cela semble réaliste, il s’agit pourtant d’une histoire inventée de toutes pièces. Beautiful s’amuse ainsi à nous berner en nous accablant de clichés. Son but ? Nous questionner sur nos sens.

L’universalité du message qu’il renvoie a su séduire un large public. En effet, depuis plusieurs mois, le court métrage d’une durée de 2 minutes 37  voyage à l’international aux côtés de nombreux films de marques comme Dior, Chanel ou encore Vuitton. À son palmarès, plusieurs festivals de films de mode tels que Fashion Film Festival Istanbul 2018, London Lift-Off Film Festival 2019 ou encore Porto Fashion Film Festival 2018.  Beautiful invite le spectateur à se questionner vis-à-vis de son rapport à sa propre image. C’est malicieux et tellement ingénieux…

Découvrez le court métrage Beautiful