Ce Magnifique Gâteau : Le court-métrage belge applaudi à Cannes

ce-magnifique-gateau-festival-de-cannes

Ce Magnifique Gâteau se dessine comme un court-métrage d’animation tout aussi alléchant que son titre lui-même. Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, le film belge a reçu, hier soir, un tonnerre d’applaudissement…

Finesse et poésie

En 2012, Emma de Swaef et Marc James Roels, brillants réalisateurs belges, avaient été salués par plus de 80 festivals internationaux, grâce à leur court-métrage intitulé Oh Willy… ! Un succès faramineux qui les avaient propulsé au sommet de cet art de l’animation. Il faut dire que l’univers des deux cinéastes, empreint de finesse et de poésie, n’est pas passé inaperçu : filmer en stop motion des marionnettes et des décors entièrement réalisés en laine et textiles. Rien que ça ! C’est donc tout naturellement que leur nouvelle réalisation a fait forte impression, ce lundi, au Festival de Cannes. Ce Magnifique Gâteau, moyen-métrage de 44 minutes est une coproduction française de Vivement lundi ! société de production rennaise. 

C’est par son bel esprit de liberté que la Quinzaine des Réalisateurs a mis en lumière cette histoire de morceau d’Afrique convoité par un roi, qui devient le lieu universel de tous les drames coloniaux. Ce Magnifique Gâteau est une anthologie sur la colonisation africaine à la fin du 19ème siècle, découpée en cinq récits. Un scénario chargé de violence, réalisé avec soin, authenticité et sincérité.

Si la Quinzaine des Réalisateurs se distingue par son esprit non compétitif, la projection du film de Emma & Marc a tout même réussi à chambouler la Croisette. Et cela vaut bien toutes les récompenses…

Laisser un commentaire