Court-Circuit : « Les Feux de l’amour » de Lutherer Calvin

les-feux-de-lamour-court-metrage-court-circuit-arte

Si pour vous aussi le dimanche rime avec journée maussade, sachez qu’on sait comment y remédier. Pour illuminer ce jour, on a déniché rien que pour vous un court-métrage empli d’espoir. Trois minutes, qui redonnent instinctivement le sourire !

Souriez au destin !

C’est bien connu, le court-métrage permet beaucoup de créativité et d’audace. Et le concours ARTE Court-circuit en est un joli aperçu. Pour mettre en lumière cette dernière journée de la semaine, on a souhaité revenir sur un film sincère et touchant, réalisé par Lutherer Calvin. « Les Feux de l’amour » met en scène de manière poétique, l’histoire d’amour inattendue entre le bonhomme vert et rouge, du panneau signalétique. Touché par l’improbabilité de cette romance, un piéton va prendre le temps de voir ce qui est vraiment important. D’ouvrir tout simplement ses yeux, au monde qui l’entoure. Découvrez ci-dessous, toute l’originalité de ce court.

les-feux-de-lamour-court-metrage-court-circuit-arte-2
Regarder « Les Feux de l’amour » 

Étrange n’est-ce pas ? Et pourtant, c’est bien cette extravagance qui rend ce film si singulier. Étudiant dans la prestigieuse École de la cité, Lutherer Calvin propose avec cette réalisation, un beau message d’humanité. Il nous donne l’occasion d’avoir un autre regard sur notre quotidien et ses objets, chose qu’on a de plus en plus tendance à délaisser face à l’omniprésence de la technologie dans nos vies. L’esthétisme est également le point fort de ce court. En choisissant un visuel à mi-chemin entre le 7e art d’aujourd’hui et celui des années 30, le jeune réalisateur a fait de son scénario, une histoire purement intemporelle. Challenge ambitieux, mais parfaitement relevé par ce jeune talent de demain ! Alors si vous avez aimé « Les Feux de l’amour », c’est le moment de voter !

Laisser un commentaire