Court-Circuit : « Nuit classique » de Rénata Charikiopoulos

renata

Comme chaque année, ARTE Court-circuit lance son concours de court-métrage, destiné aux étudiants en cinéma. Pour mettre en lumière ces talents de demain, nous avons souhaité revenir sur les meilleurs formats courts de cette édition. On commence tout de suite avec  « Nuit classique » de Rénata Charikiopoulos, une œuvre artistique pour le moins originale…

Quand l’art prend vie !

Et si une œuvre d’art pouvait se réveiller, le temps de quelques secondes ? Avouons-le, nous y avons déjà tous pensé ! Mais grâce à ce court-métrage, minutieusement réalisé par la jeune Rénata Charikiopoulos, notre désir va pouvoir se réaliser. Long de trois minutes, « Nuit classique » retrace l’éclosion d’un tableau, qui prend vie devant les yeux ébahis d’une femme de ménage. L’image des corps nus de l’homme et de la femme qui s’animent en douceur, nous livre une scène sensuelle surprenante. Découvrez-le ci-dessous !

nuit-classique-court-metrage
Regarder « Nuit classique »

Ce court-métrage, empli de poésie est brillamment mis en lumière par de jeunes professionnels du monde artistique. La réalisatrice, Rénata Charikiopoulos, est une jeune diplômée de l’École de la Cité (créée par Luc Besson en 2012). Rien que ça ! Mais la beauté de ce film ne réside pas simplement dans la pureté des images, mais également dans la bande-son réalisée par le groupe de musique Kalura (Deborah Bombard-Golicki et d’Akuelu Aka). La mélodie se mêle intensément au visuel pour un rendu saisissant. Alors, si vous avez aimé « Nuit classique », c’est évidemment le moment voter ! Vous savez désormais ce qui peut arriver, lorsqu’un tableau prend vie…

Laisser un commentaire