Critique A Star Is Born : Deux étoiles contraires

critique-a-star-is-born-larsruby

Pour son premier film en tant que réalisateur, l’acteur et aujourd’hui cinéaste, Bradley Cooper, s’est invité dans les coulisses du star-system. A Star Is Born suit de très près la naissance d’une étoile, puis la mort d’une seconde…

Critique étincelante

Premier film et pas des moindres pour Bradley Cooper qui signe, avec ce drame musical, un parfait remake d’Une Étoile est née de William A. Wellman et Jack Conway. Si ce concept de tragédie romantique est devenu un classique hollywoodien depuis sa version originale en 1937, l’acteur chouchou des Américains se démarque pourtant de ses prédécesseurs en choisissant la voie de la subtilité. Pour remplacer l’image étincelante de l’actrice américaine Janet Gaynor, Bradley Cooper a choisi une célèbre icône pop et mode, Lady Gaga. La popstar, normalement habituée aux artifices, se met à nue dans ce long-métrage à fleur de peau. Elle incarne avec un profond naturel Ally, une chanteuse de cabaret qui, d’abord trop peu sûre d’elle pour interpréter ses chansons folk, finira par devenir une reine de la pop débordante de sensualité. Elle apparaît à l’écran, fragile, hésitante et surtout plus vraie que jamais.

critique-a-star-is-born-larsruby-1
Lady Gaga et Bradley Cooper, deux étoiles contraires.

Sur sa longue route à la conquête de la célébrité, l’étoile naissante rencontre Jackson Maine (Bradley Cooper), chanteur de country alcoolique dont la carrière est sur le déclin. L’artiste tourmenté va ainsi la propulser sur le devant de la scène et faire d’elle une star adulée. Deux âmes éperdument seules, qui attendent dans l’ombre de trouver les réponses à leurs questions. Et qui dit drame musical, dit forcément B.O. envoûtante. Trente-quatre titres qui réécrivent avec une intension émotion, l’histoire d’amour des deux étoiles : leur rencontre, leur première collaboration sur scène, l’envol de la chanteuse et enfin, la fin poignante de la carrière de la rock star. Découvrez un premier aperçu avec I’ll Never Love Again, interprétée par Lady Gaga.

Présenté en hors-compétition à la Mostra de Venise, A Star Is Born a reçu une pluie de critiques élogieuses. Quant à l’artiste aux millions de disques vendus, on la voit déjà recevoir l’Oscar de la meilleure actrice. Affaire à suivre…

A Star Is Born : Bande Annonce

Laisser un commentaire