Critique de Lady Bird : portrait intimiste d’une ado à fleur de peau

critique-lady-bird-larsruby

Auréolée de deux Golden Globes en janvier dernier, la première comédie dramatique de Greta Gerwig, brille aujourd’hui par sa grande authenticité. La chronique, Lady Bird, se dessine comme une belle envolée au cœur du quotidien tourmenté, d’une ado à la dérive. 

Quand l’oiseau quitte son nid

C’est une magnifique métaphore de l’adolescence qui est apparue, ce mercredi, sur le grand écran. Tout comme son titre l’indique, Lady Bird dépeint avec un profond naturel, l’histoire d’une jeune femme rebelle, prête à prendre son envol. Christine McPherson est une lycéenne de 17 ans, issue d’une famille modeste, désirant plus que tout goûter au luxe de la vie. Soucieuse de son avenir, l’adolescente va alors tout faire pour étudier dans de prestigieuses universités, et ainsi, accroître son prestige. Mais détrompez-vous, si le scénario de Lady Bird ne brille pas par son originalité, cette œuvre ne ressemble pourtant en rien à un Teen Movie alimenté par les clichés. Au contraire, cette belle chronique sur l’adolescence est tout simplement un beau portrait empreint de sincérité. Une fable douce et intimiste sur la découverte de l’âge adulte.

saoirse-ronan-lady-bird
Saoirse Ronan

Cette histoire un brin autobiographique, c’est avant tout celle de la réalisatrice en personne, Greta Gerwig. L’actrice, reconnue pour son incroyable performance dans Frances Ha (2013) de Noah Baumbach, a décidé d’ancrer ses propres souvenirs à l’écran, en nous faisant partager l’équilibre fragile entre les vestiges de l’enfance et les promesses de l’âge adulte. Pour donner vie à Lady Bird, ce beau personnage haut en couleur, c’est la jeune et talentueuse actrice Saoirse Ronan qui a été choisie. Cette dernière habite son personnage avec une forte énergie, un humour et une grande vulnérabilité qui éclairent chaque aspect de sa personnalité. Les autres personnages sont tout aussi attachants, à commencer par les petits amis de l’adolescente (Lucas Hedges qui a joué dans Moonrise Kingdom et Timothée Chalamet actuellement à l’affiche du chef-d’œuvre Call Me By Your Name). Sa meilleure amie, incarnée à l’écran par Beanie Feldstein (Nos pires voisins 2) apporte une vague de fraîcheur grâce à son rôle teinté d’humour et de délicatesse. Mention spéciale également pour la famille McPherson, qui occupe une place centrale dans le film. Malgré sa modeste situation financière, cette dernière ne vit que pour un amour indéfini. Un très beau message empli d’humanité.

En apparence très simple, Lady Bird se révèle pourtant avec beaucoup d’intelligence et de finesse. Cette douce comédie, à mi-chemin entre le drame et la romance, dose à la perfection les émotions, en ne se contentant pas simplement de faire sourire le spectateur mais aussi et surtout de faire surgir en lui tous un tas de souvenirs. Un très beau portrait réaliste d’une adolescente tourmentée. Lady Bird est à découvrir actuellement, dans votre cinéma Multiplexe Liberté à Brest !

Lady Bird : Bande Annonce