Critique de Wilson, un film de Craig Johnson

Wilson, la nouvelle comédie dramatique de Craig Johnson, dévoile un portrait tout en légèreté, d’un homme en désaccord avec son temps.

Wilson, cet intrus ?

Adapté de la bande-dessinée éponyme de Daniel Clowes, ce film est un fidèle condensé de l’Amérique actuelle. Wilson, merveilleusement interprété par Woody Harrelson (qu’on ne présente plus), est un personnage tout en singularité. Misanthrope à ses heures perdues, cet homme empli de curiosité occupe la majeure partie de son temps à imposer son opinion, quelque peu acerbe, aux passants.  Aucun filtre, aucun tact, aucune démagogie. Wilson est un anti-héros, pour le moins le naturel. Rien de plus.

Il est brutal, non filtré, désagréable et vulgaire, mais aussi doux, optimiste et désireux de se connecter aux humains. Craig Johnson.

wilson-woody-harelson-1

Mais c’est avant tout un homme perdu dans un monde sans cesse en transformation. Un homme, malade de solitude. Avez-vous déjà eu le sentiment de ne pas être dans l’air du temps ? Tel un intrus au sein de la société ? Wilson oui, sur bien des points.

En narrant avec subtilité le portrait tout en naïveté d’un homme, peut-être « trop ordinaire », Craig Johnson amène son film dans le genre dramatique. Le rêve américain, cet idéal si fantasmé par des milliers de personnes, est alors mis en dérision dans cette œuvre. À l’heure où les réseaux sociaux ont remplacé les relations humaines, il reste un homme à l’écart de cela, prenant conscience du suicide relationnel dont nous faisons face. Cet homme, c’est Wilson.

wilson-woody-harrelson-2

Un feel good movie ?

En dépit de la dimension dramatique de l’histoire, Wilson est avant tout une comédie emplie de fraicheur et de gaieté.  Outre la naïveté et gaucherie de cet anti-héros, il existe une jolie lueur d’espoir dans le personnage de Laura Dern (son ex-femme). Elle est la preuve, en vue de son parcours semé de délinquance, que la reconstruction humaine est possible. Le réalisateur réussit donc avec Wilson, un pari risqué : celui de ne jamais tomber dans l’absurde. À mi-chemin entre le grotesque et le tragique, Craig Johnson est parvenu à appréhender sous un nouvel angle, la réalité de la vie.

Wilson est un film simplement drôle et touchant, bien loin des artifices. Car n’oublions pas que la simplicité, n’a pas de prix.

Wilson : Bande-Annonce

Fiche Technique : Wilson

Titre original : Wilson
Réalisateur : Craig Johnson
Scénario : Daniel Clowes, d’après sa bande dessinée Wilson
Interprétation : Woody Harrelson (Wilson), Lauren Dern (Pippi), Isabella Amara (Claire), Judy Greer (Shelly), Cheryl Hines (Polly), Margo Martindale (Alta), David Warshofsky (Orson), Brett Gelman (Robert), Mary Lynn Rajskub (Jodie), Lauren Weedman (Cat Lady)
Musique :  Jon Brion
Photographie : Frederick Elmes
Montage : Paul Zucker
Producteur : Jared Goldman et Mary Jane Skalski
Maisons de production : Fox Searchlight Pictures
Distribution (France) : Park Circus
Durée : 101 min.
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie : 16 Août 2017

États-Unis – 2017