« Excusez-moi » : Un sombre tableau du harcèlement

excusez-moi-court-metrage-tres-court-international-film-festival

Votre journée du dimanche rime avec ennui ? Pour remédier à cette mélancolie passagère, on vous propose de découvrir notre nouveau coup de cœur du Très Court International Film Festival : Excusez-moi.

Jusqu’au bout du tunnel

Sombre et poétique. Choc et réel. Excusez-moi se dessine comme un film coup de poing, qui aborde avec justesse, la question du harcèlement de rue. Ce court-métrage a été réalisé il y a un an par trois étudiantes, Clara Franciosi, Manon Weck et Thais Sartorius, dans le cadre d’un projet de film d’animation. Cette œuvre atypique, suit la silhouette en mouvement d’une jeune femme, se promenant dans la rue, lorsqu’une personne vient soudainement l’interrompre. Un scénario banal mais pourtant si évocateur…

Pendant 60 secondes, on se retrouve prisonnier de l’écran. Nous sommes les témoins d’une scène anxiogène, dans laquelle une femme devient la victime des passants : regards, jugements, insultes. Une situation alarmante qui continue inlassablement de choquer. Excusez-moi est un tableau artistique teinté de noir, qui tente de définir avec le plus grand réalisme, le mal-être que peut ressentir un femme dans une tel moment. Grâce à cette œuvre purement métaphorique, les apprenties cinéastes ont été sélectionnées au Très Court International Film Festival, dans la catégorie Paroles de Femmes… Car il est aujourd’hui évident que les trois jeunes artistes ont un message à faire passer. À délivrer !

 

Laisser un commentaire