Festival Courts d’un soir : Une troisième édition colorée !

C’est officiel, le Festival Courts d’un soir revient pour une troisième édition teintée de couleurs. Ce rendez-vous cinématographique, entièrement consacré aux formats courts, se déroulera le mercredi 2 mai  2018, pour vous faire vivre une soirée unique en son genre !

La modernité à l’état pur

Depuis quelques années, les festivals dédiés aux courts métrages fleurissent sur la scène internationale. Et pourtant, chaque événement continue de briller par sa belle originalité,  sa grande singularité. C’est le cas du Festival Courts d’un soir, créé il y a tout juste un an par Welcome Aboard (notre interview ici). Face au beau succès de ses deux premières éditions, l’équipe québécoise a décidé de célébrer l’arriver du printemps avec un troisième rendez-vous, qui s’annonce encore plus riche que les précédents. Le Festival déroulera son tapis rouge le mercredi 2 mai 2018 et proposera aux spectateurs une soirée immersive, en plein cœur du cinéma international.

Une sélection éclectique, résolument décalée et surprenante. Valentin Verrier, Fondateur et Directeur du Festival.

Cette troisième édition s’ouvrira avec une classe de maître dirigée par Pascal Plante, scénariste et réalisateur du long-métrage Les Faux Tatouages (2018), qui partagera son expérience avec le public. Une première rencontre artistique, à l’image de la richesse de ce Festival. 34 courts métrages internationaux, esthétiques, créatifs et originaux, seront présentés aux spectateurs. Parmi eux, celui qui s’est vu honoré du prestigieux César 2018 du meilleur court-métrage, Les Bigorneaux de Alice Vial, ainsi que Fauve de Jérémy Comte, qui continue d’illuminer le cinéma québécois, bien au-delà de ses frontières respectives.

Trois  projections s’enchaîneront le temps d’une demie journée et d’une soirée unique : la « Compétition Officielle », les « Très Courts » et la « Compétition Cinéastes en herbe ». Trois rendez-vous clés, qui ont su faire la renommée de ce nouveau festival, bien prometteur. À la fin de cette journée riche en surprises, cinq prix seront remis par le jury, composé d’Anthony Therrien et Marianne Fortier, acteurs de la relève cinématographique, ainsi que des figures confirmées du cinéma à savoir Guillaume Lambert, acteur et réalisateur, et Dominique Dugas directeur des Rendez-Vous Québec Cinéma.
 Le Prix du Meilleur Film Québécois sera quant à lui remis par le jury Ciné Tapis Rouge.
 Une chose est sûre, Courts d’un soir n’est qu’au début de sa notoriété, bien décidé à mettre en lumière le cinéma québécois et les jeunes artistes de demain ! Et ça, on adore…

 festival-courts-dun-soir

Laisser un commentaire