Festival de Deauville 2017 : The Rider en haut du palmarès !

festival-de-deauville-2017-the-rider-en-haut-du-palmares

Pour le Grand Prix du Festival de Deauville 2017, le jury a couronné The Rider, le long-métrage de Chloé Zhao. Une 43e édition se clôturant ainsi, sur une note de poésie. 

Comment accepter de ne plus pouvoir vivre de sa passion ? Au coeur de l’Amérique rurale, un ancien champion de rodéo tente d’accepter son sort, à la suite d’un grave accident. Un scénario plein d’humanité, qui a su séduire le jury du festival de Deauville, présidé par Michel Hazanavicius.

Ce film nous a paru extrêmement puissant avec un mélange de poésie, beaucoup d’humanité et une réflexion politique.

Politique, en effet. Il faut dire que The Rider est un portrait de la société rurale du Dakota du Sud, un État qui a voté en novembre dernier, pour Donald Trump. Un film qui a évidemment fait mouche dans un contexte comme celui-ci ! Le Prix du Jury a, quant à lui, été attribué à Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein ainsi qu’au mystérieux long-métrage porté par Casey Affleck et Rooney Mara. Troisième film de David Lowery (Les Amants du Texas et Peter et Elliott le dragon), A Ghost Story a été trois fois primé ce samedi à Deauville et a également remporté le Prix de la critique et celui de la révélation.

La 43e édition du Festival de Deauville se clôture ce dimanche 10 septembre, après avoir décerné une pluie d’hommages et de récompenses…

a-ghost-story-deauville

Deauville 2017 : Palmarès complet

    • Grand Prix : The Rider de Chloé Zhao (date de sortie inconnue).
    • Prix du Jury ex-æquo : Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein (sortie le 25 octobre) et A Ghost Story de David Lowery (sortie prévue d’ici la fin de l’année).
    • Prix de la Révélation : A Ghost Story de David Lowery (sortie prévue d’ici la fin de l’année).
    • Prix de la Critique : A Ghost Story de David Lowery (sortie prévue d’ici la fin de l’année).
    • Prix du Public : Mary de Marc Webb (sortie le 13 septembre).
    • Prix d’Ornano-Valenti : Jeune femme de Léonor Serraille (en salles le 1er novembre).