Fête des mères : Notre sélection en dix films !

mommy-top-10-fete-des-meres-larsruby

Nombreux sont les films qui mettent les mamans à l’honneur. Et  pour honorer comme il se doit cette journée, on a décidé de vous livrer notre immanquable Top 10 des longs métrages qui célèbrent au mieux la Fête des Mères. Alors, top départ !

Une grande bouffée d’amour !

10. Holy Lola de Bertrand Tavernier (2004)

On débute notre Top 10 avec Holy Lola, une comédie dramatique française de Bertrand Tavernier avec Isabelle Carré et Jacques Gamblin.  Le récit met en scène le désir foudroyant d’un couple, de fonder une famille. Pour parvenir à ce qu’il souhaite avant tout dans leur vie, c’est-à-dire avoir un enfant, les deux amants vont se retrouver au bout du monde et vivre une aventure toute aussi éprouvante que formidable. Une œuvre sur l’adoption, qui regorge d’amour et de tendresse.

holy-lola-top-10-fete-des-meres
« J’ai beau fermer les paupières, Lola, la douceur de ton visage ne quitte plus mes yeux. »

9. Away We Go de Sam Mendes (2009)

Lorsque Burt (Josh Krasinski) et Verona (Maya Rudolph) apprennent qu’ils vont avoir un enfant, c’est toute leur vie qui s’écroule sous leurs yeux. Cette nouvelle inattendue va réveiller en eux un sentiment des plus angoissants. Mais au bout du chemin, se trouve le bonheur à l’état pur, celui dont ils ignoraient totalement l’existence : la joie d’être unis. Away We Go se dessine comme un roadtrip romantique, subtil, drôle et efficace.

away-we-go-top-10-fete-des-meres
« Si je meurs d’une mort banale, embarrassante, tu diras à notre fille que son père a été assassiné par des soldats russes, dans un combat épique pour sauver la vie de 850 orphelins tchétchènes ? »

8. J’ai tué ma mère de Xavier Dolan (2009)

J’ai tué ma mère est un film au premier abord assez banal, mais qui se dessine finalement comme étant une œuvre complexe nerveusement. Ce long-métrage, le premier de Xavier Dolan, met en lumière la relation amour-haine entre une mère et son fils. Il s’agit d’une véritable plongée dans les méandres de l’esprit de son jeune et brillant réalisateur. Tout simplement un film magnifique sur le déchaînement des passions.

jai-tue-ma-mere-top-10-fete-des-meres
« On devrait pouvoir se tuer idéalement. Dans nos têtes. Et pis renaître après, pouvoir parler, se regarder, être ensemble comme si on s’était jamais rencontrés dans l’fond. »

7. Little Miss Sunshine de Jonathan Dayton et Valerie Faris (2006)

Premier film du tandem Jonathan Dayton / Valerie Faris, Little Miss Sunshine retrace l’histoire d’une enfant qui souhaite plus que tout devenir la nouvelle reine de beauté de Californie. Sa famille, un brin dérangé mais plus que tout aimante, va tout faire pour que la fillette aille au bout de ses rêves. Une comédie tendre et hilarante, qui ensoleillera instantanément votre journée.

little-miss-sunshine-top-10-fete-des-meres
« Nous sommes ta famille pour le meilleur et pour le pire. »

6. Boyhood de Richard Linklater (2014)

Pendant douze ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour mettre en lumière la vie d’une famille. De l’enfance à l’adolescence, des moments de bonheur aux premières souffrances, des petits rien aux grandes décisions… Boyhood dresse le portrait intimiste d’une famille unie et réunie par les liens du sang. Un sublime film social, comme il est rare d’en découvrir.

boyhood-top-10-fete-des-meres
« Tu as des émotions ? Accroche-toi à ça. En vieillissant, on en a moins. »

5. Wonder de Stephen Chbosky (2017)

Nous arrivons à la moitié de notre top Fête des Mères. A la cinquième place de notre classement nous retrouvons Wonder, le dernier film de Stephen Chobsky (Le Monde de Charlie). Cette œuvre raconte l’histoire d’un petit garçon né avec une malformation du visage. Après des années passées dans l’ombre, il est temps pour l’enfant s’ouvrir au monde qui l’entoure. Guidé par l’amour inconditionnel de ses parents, le garçon va découvrir la vie. La vraie.

wonder-top-10-fete-des-meres
« August, c’est le Soleil. Maman, papa et moi, nous sommes les planètes en orbite autour de cet astre. »

4. We Need To Talk About Kevin de Lynne Ramsay (2011)

We Need To Talk About Kevin est sans aucun doute le film le plus bouleversant de Lynne Ramsay. Ce film dramatique aborde avec brutalité et élégance le rapport mère-fils. En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin (Ezra Miller), Eva (Tilda Swinton) tente de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire. Une œuvre toute aussi dérangeante que troublante sur l’amour maternel, dans tous ces états. Attention, âmes sensibles s’abstenir…

we-need-to-talk-about-kevin-top-10-fete-des-meres
« Tout le temps où j’ai été enceinte de Kevin, j’ai combattu l’idée de Kevin. »

3. Lion de Garth Davis (2017)

Vous n’avez sans doute pas pu passer à côté de ce chef-d’œuvre émotionnel sorti dans les salles en 2017. Tirée d’une incroyable histoire vraie, Lion raconte comment Saroo (Dev Patel), enfant perdu depuis ses cinq ans dans l’immense ville de Calcutta, a remué ciel et terre pour retrouver sa famille. Vingt-plus tard, l’espoir renaît. Une comédie dramatique déchirante sur la puissance de l’amour.

lion-top-10-fete-des-meres
« Attends-moi ne bouge pas. »

2. Room de Lenny Abrahamson (2016)

Jack, 5 ans et sa mère Ma, vivent seuls dans une chambre où ils sont retenus prisonniers depuis des années. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son enfant, l’unique chance de s’échapper et de découvrir le monde. Puissante, saisissante et touchante, cette histoire bouleversante est retranscrite à travers les yeux d’un enfant et de sa mère, avec une sublime retenue. De quoi rester gravée dans nos mémoires…

room-top-10-fete-des-meres
« Quand j’étais petit, je ne savais que de petites choses. Mais maintenant j’ai cinq ans, je sais tout ! »

1. Mommy de Xavier Dolan (2014)

(Presque) sans aucune surprise, le premier film de notre top 10 Fête des Mères est évidemment Mommy, chef-d’œuvre de Xavier Dolan. Diane (Anne Dorval), une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, Steve (Antoine-Olivier Pilon) un adolescent aussi impulsif qu’attachant. Ensemble, ils vont retrouver un équilibre qu’ils avaient oublié et même, un soupçon d’espoir. Cette œuvre morale et esthétique se dessine comme une variation poignante de la figure maternelle. Sans aucun doute,  le plus beau film sur la relation mère-enfant.

mommy-top-10-fete-des-meres
« Ça n’arrive pas dans la vie d’une mère qu’elle aime moins son fils. La seule chose qui va arriver, c’est que je vais t’aimer de plus en plus fort, et c’est toi qui vas m’aimer de moins en moins. »

Laisser un commentaire