« GIRL » : Dramatique course aux sentiments

girl-court-metrage-tres-court-international-film-festival-larsruby

La 20e édition du Très Court International Film Festival a déroulé son tapis rouge, hier soir. L’occasion pour nous de continuer notre course aux coups de cœur. On revient aujourd’hui sur un magnifique court-métrage expérimental, signé Megan K. Fox.

Le prix de la solitude

L’abandon. L’isolement. La solitude. Et l’éternelle recherche d’un sentiment. GIRL, court-métrage de trois minutes met en lumière le funeste quotidien d’une jeune femme sans-abri. Isolée du monde extérieur, elle tente inlassablement de retrouver goût à la vie grâce à quelques banalités, qui lui apparaissent comme des perles d’une grande rareté. Un geste, une odeur, un regard… toutes ces choses, simples en apparence, lui permettent d’aller de l’avant, de ne pas sombrer et de continuer d’exister.

Pour ancrer son film dans la réalité, la scénariste et réalisatrice de courts métrages, Megan K. Fox, a tourné son œuvre en format vertical, dans le but de faire prendre conscience au public de l’espace que ces personnages marginalisés occupent dans notre société, ainsi que sur nos écrans. Et c’est une belle réussite. GIRL a été couronné de succès avec plus de 20 projections, 7 prix et 3 nominations dans de nombreux festivals internationaux et a permis à sa créatrice de repartir avec le prix de la meilleure réalisatrice de moins de 25 ans au Underwire Festival 2016 du BAFTA. Rien que ça ! Aujourd’hui, cette œuvre pleine de sensibilité continue sa course aux awards, avec sa sélection au Très Court International Film Festival, dans la catégorie Paroles de Femmes. On ne peut qu’adorer ce film simple et réaliste, qui a fait le choix de laisser de côté tous les artifices, pour aller subtilement à l’essentiel. 

Découvrez le court-métrage GIRL

Laisser un commentaire