J-12 : Offrez-vous une nouvelle vie pour Noël

j-12-family-man

Et si le 25 décembre était synonyme de changement ? Le moment est venu, pour vous comme pour nous, d’ouvrir la 13ème case de notre Calendrier de l’Avent du Cinéphile et d’y découvrir une nouvelle scène dans l’esprit de Noël. En bonus, une très belle histoire d’amour à la clé…

Une ellipse pleine de magie

L’hiver commence à pointer le bout de son nez. L’occasion pour nous de se réchauffer avec un petit classique de cette période de fin d’année, j’ai nommé Family Man de Bratt Ratner. Pour mettre à l’honneur cette froide journée du 13 décembre, on a souhaité revenir avec vous sur une scène pleine de nostalgie. Sortie en 2000, cette comédie retrace les mésaventures de Jack (incarné par Nicolas Cage), ancien directeur d’un prestigieux cabinet de Wall Street, qui se retrouve du jour au lendemain, plongé dans une vie qui ne lui appartient pas. Amnésique et complètement perdu, Jack va devoir s’habituer à sa nouvelle famille.

Je veux que tu te souviennes de moi, tel que je suis maintenant. Promets-le moi, sinon tout ce qu’on aura vécu n’aura servi à rien…

Une phrase forte pour un film, certes pas fabulant, mais touchant. À douze jours de Noël, on vous (re)fait découvrir une séquence marquante. Il s’agit du moment où Jack prend conscience de la richesse de sa nouvelle vie. Assis sur son fauteuil, il regarde pour la première fois une vidéo de famille. Sa femme, ses enfants, et ses propres souvenirs… tous ces éléments personnels défilent tour à tout sous ses yeux. Une scène emplie de nostalgie et à la clé, une belle leçon de vie. Car oui, la simplicité des choses suffit parfois à rendre le tout exceptionnel.

Si le rôle de Jack n’est pas le meilleur de de la carrière de Nicolas Cage, il reste pourtant inoubliable. Rendez-vous demain pour découvrir ce qui se cache derrière la 14ème case de scène de notre Calendrier de l’Avent du Cinéphile !