J-14 : La belle leçon d’humanité de Wall-E

j-14-avant-noel-wall-e

Un brin de poésie et d’amour. Lorsqu’on ouvre la 11ème case de notre Calendrier de l’Avent du Cinéphile, voici ce qu’on découvre. Si les films d’animation sont bien souvent des oeuvres moralisantes, il y en tout particulièrement un, qui incarne à la perfection cette ode à la vie : Wall-E.

La vie en rose

Arrêtons nous un instant sur une fable percutante. Pour mettre à l’honneur cette journée du 11 décembre, on revient avec vous sur la plus belle scène de Wall-E. Sortie dans les salles obscures en 2008, cette touchante production Pixar a été réalisée par Andrew Stanton, pour le plus grand plaisir des petits et grands. Entièrement conçu à l’image de synthèse, Wall-E nous plonge au coeur d’un futur incertain, où le dernier être sur terre est un robot. Alors que l’humanité a déserté il y a 700 ans la planète, Wall-E se retrouve seul à nettoyer éternellement la terre. Mais un beau jour, une rencontre va bouleverser le cours de la vie. “

Ça ne ressemble pas à la Terre… Le ciel bleu où est-t’il ? Où est l’herbe ?

“And though I close my eyes, I see la vie en rose.” Célèbre chanson et émouvantes paroles, La Vie en Rose de Louise Armstrong est un classique de la musique qu’on ne se lassera jamais d’entendre dans Wall-E. À deux semaines de Noël, on a souhaité revenir avec vous sur l’inoubliable séquence de ce chef d’œuvre. Il s’agit du moment où les deux amants ; Wall-E et Eve, virevoltent dans l’espace en nous offrant un magnifique spectacle empli de féerie. Une scène aux milles couleurs flamboyantes et qui nous donne instinctivement, des étoiles pleins les yeux. Car au bout de l’univers se dessine la plus fantastique des aventures

Wall-E est tout simplement le genre de film qu’on aime revoir inlassablement en cette période de Noël. Parce que la magie ne s’épuise pas, mais s’entretient. Vous connaissez la chanson, rendez-vous demain pour découvrir ce qui se cache derrière la 12ème case de notre fameux Calendrier de l’Avent.