J-16 : Le savoureux Noël de Willy Wonka !

j-16-charlie-et-la-chocolaterie

La savoureuse odeur du chocolat n’est-elle pas le signe indissociable de l’approche de Noël ? C’est tout naturellement que la 9ème case de notre Calendrier de l’Avent du Cinéphile met en lumière une comédie au goût légèrement sucré : Charlie et La Chocolaterie.

Le retour du ticket d’or

Comme on le sait déjà, les fêtes de fin d’année sont une période particulièrement rythmée par les grands classiques du cinéma. Après être revenu, hier, sur LA comédie phare de Noël avec Maman j’ai raté l’avion, c’est aujourd’hui l’occasion de (re)découvrir une oeuvre pleine de féerie. Pour mettre à l’honneur la journée du 9 décembre, on a choisi de revivre l’une des scènes cultes de Charlie et La Chocolaterie. Sortie en 2005, cette célèbre comédie, plusieurs fois adaptée au cinéma, a été réalisée par le maître du fantastique, Tim Burton. L’histoire met en scène l’incroyable périple de cinq enfants, au coeur de l’étrange chocolaterie de Willy Wonka. Un voyage tout simplement empli de féerie et de surprises…

En réalité, cette nuit là, l’impossible c’était déjà mis en marche.

J-16 avant le grand jour. L’occasion pour nous de revenir sur une scène dans l’esprit de Noël. Il s’agit des dernières minutes de Charlie et La Chocolaterie, dans lesquelles la famille Bucket partage le festin du réveillon en compagnie d’un étrange invité : le grand maître chocolatier. Une séquence pleine de nostalgie, qui vient conclure en magie ce grand classique du 7e art. Qu’il soit luxueux ou modeste, le repas du 25 décembre est toujours un pur moment de paix, comme c’est le cas ici.

Charlie et La Chocolaterie est une oeuvre unique en la matière. Merveilleuse et envoûtante, elle nous transporte en un rien de temps dans le bel esprit de Noël. Rendez-vous demain pour ouvrir la tant attendue 10ème case de notre fameux Calendrier de l’Avent.