J-23 : « La Forme de l’eau », conte de fées des temps modernes

la-forme-de-leau-calendrier-de-lavent-du-cinephile-larsruby

Pour le deuxième jour de notre Calendrier de l’Avent du Cinéphile, nous vous embarquons en plein cœur d’un conte de fées des temps modernes. La Forme de l’eau de Guillermo del Toro est une fable sur la différence, à (re)découvrir sans plus attendre en ce mois de décembre.

Un Noël plein de douceur et poésie

À vingt-trois jours de Noël, le moment est venu pour nous de revenir sur l’un de nos plus beaux coups de cœur cinématographique de l’année. Apparu sur le grand écran en janvier 2018, ce film fantastique signé Guillermo del Toro est une pure merveille de la réalisation. Le scénario met en lumière la magnifique romance entre une femme muette et une créature aquatique, retenue prisonnière d’un laboratoire secret. Guidée par son amour inconditionnel pour ce « monstre », la jeune solitaire va tout faire pour le libérer et lui rendre sa liberté. Une quête qui va inévitablement la mener vers de sombres périples.

La Forme de l’eau est un bijou esthétique auquel on ne peut résister. Empreint de tendresse et de poésie, ce conte de fées gothique nous porte au cœur d’une aventure fantastique pleine de volupté. Sally Hawkins, parfaite dans son rôle d’amante rêveuse, délivre la plus belle performance de sa carrière. Elle inonde l’écran par sa grande délicatesse entremêlée de fragilité. Elle nous submerge et nous engloutie dans les profondeurs de cet amour. La Forme de l’eau est un conte fantastique magnifié par son ambiance, ses décors et sa sublime mélodie. Une histoire similaire à  La Belle et la Bête, qui vous fera voyager au cœur de la magie de Noël.

Regarder le teaser de La Forme de l’eau