« Je suis Femme » : Un court métrage qui incite à la liberté

je-suis-une-femme-larsruby

Le mouvement féministe est aujourd’hui au plus haut. Pour mettre en évidence cette belle évolution, le jeune cinéaste Emeric Gallego a réalisé Je suis Femme, un court métrage féministe et ultra réaliste.

Un pamphlet féministe

 

On m’a dit « Qu’est ce que tu attends ? » et cette fois je veux y répondre vraiment. Sur ces quais, je voudrais moi aussi l’avouer, le chuchoter ou le hurler : « Liberté ».

 

Photographe, réalisateur, scénariste et monteur, Emeric Gallego est un jeune artiste pour le moins prometteur. Le cinéaste participe depuis plusieurs éditions au Nikon Film Festival, rendez-vous incontournable de la jeune création cinématographique. Et parmi ses nombreuses réalisations, nous retrouvons Je suis Femme, court métrage réalisé en 2018.

Le film, long de trois minutes, se dessine comme un pamphlet ultra féministe qui met en lumière le portrait de plusieurs femmes…libres. La narration se construit autour de la voix-off de la protagoniste, qui délivre aux spectateurs un profond message sur la liberté d’être soi-même. Des mots qui résonnent toujours et encore comme un appel à l’égalité entre les sexes. Contrairement à une grande majorité de films qui ne fait que dépeindre la condition de la femme actuelle, ce court métrage a décidé d’opter pour la voie du positivisme. Il apporte ainsi un vent de fraîcheur sur le permanent combat féministe… Jugez-en par vous même !

Découvrez Je suis Femme