Les 10 meilleures pépites cinématographiques de 2017 !

meilleurs-films-de-lannee-2017

En cette fin d’année, c’est le moment de revenir sur les dix meilleures pépites de 2017. Mais quel choix crucial que de devoir éliminer des oeuvres du classement, surtout quand ces douze derniers mois ont mis en lumière, de purs chefs-d’œuvre du 7e art. Entre blockbusters et films indépendants, c’est un florilège d’inoubliables réalisations qui s’est abattu cette année 2017, sur le grand écran.

Dix oeuvres, dix chefs-d’œuvre !

1. A Ghost Story : Le poétique 

C’est la plus belle prouesse esthétique de 2017, et surtout, notre plus grand coup de coeur de l’année. Quatre ans après Les Amants du Texas, le réalisateur américain David Lowery, revient nous hanter en douceur avec un magnifique duo d’acteurs composé de Rooney Mara et Casey Affleck. Bouleversant par sa moralité et fascinant par sa beauté, A Ghost Story est un récit minimaliste unique en son genre, qui nous porte au coeur d’une tragique histoire d’amour à la fois poétique et mélancolique. Tout simplement une ode à la vie et un inégalable bijou artistique.

“On fait tout notre possible pour laisser une trace.”

2. Baby Driver : Le fun 

Baby Driver tient sa promesse : c’est bien le film le plus cool de l’été 2017. Sortie dans au cinéma le 19 juillet dernier, cette oeuvre purement sensorielle, signée Edgar Wright, a véritablement transcendé le grand écran en transformant tout simplement un genre pourtant indémodable : le film d’action. Rythmé par une savoureuse bande originale, Baby Driver bouleverse les codes cinématographiques en devenant à lui seul, une sorte de comédie musicale postmoderne des plus fascinantes. Un pur délire visuel et sonore auquel on ne saurait résister.

baby-driver
“Le moment où tu attrapes des sentiments et le moment où tu attrapes une balle.”

3. Get Out : L’hypnotique

En troisième position de notre classement, on retrouve évidemment l’hypnotique Get Out de Jordan Peele. Ce film multi-genre, à mi-chemin entre le thriller et la comédie, a véritablement réinventé le genre horrifique, grâce à son merveilleux twist final et son atmosphère des plus oppressantes digne d’une oeuvre hitchcockienne. Arrivé dans l’ombre le 3 mai, Get Out, est ressorti dans la lumière. Si ce thriller antiracisme est devenu cet immanquable de 2017, c’est tout simplement parce qu’il offre à la population américaine, une certaine lueur d’espoir dans l’Amérique de Trump.

“Je veux voir ce que tu vois.”

4. American Honey : Le grunge 

Auréolée du Prix du Jury au dernier Festival de Cannes, American Honey est un drame teinté par l’emprise du rêve américain. Sortie dans les salles le 8 février dernier, ce roadtrip à l’état pur signé Andrea Arnold (Fish Tank, 2009), est un drame à mi-chemin avec le documentaire, dévoilant ainsi les revers de l’eldorado américain. Et pour apporter du rythme à cet émouvant roadmovie, la réalisatrice s’est emparée d’une playlist contemporaine des plus envoûtantes. Tel un voyage itinérant, American Honey nous conte purement et simplement le bonheur d’une jeunesse désabusée, en quête d’une éternelle utopie.

“Nous sommes tous faits à partir d’étoiles. Des étoiles de la mort.”

5. La La Land : Le musical 

Ce n’est évidemment pas une surprise. Véritable ode à la vie, cette oeuvre signée Damien Chazelle (Whiplash, 2014), est la belle promesse musicale de l’année 2017. Car oui, La La Land c’est un peu la référence en matière de chef d’œuvre de l’année. Récompensée à mainte reprises durant ces douze derniers mois, la comédie phare de 2017 a su gagner le cœur des cinéphiles grâce à sa fraicheur inégalable. Rythmée par une merveilleuse playlist de style, cette romance dramatique nous offre un inoubliable moment de cinéma. Juste fascinant.

“Ville des étoiles, est-ce que tu brilles juste pour moi? “

6. Heis (Chroniques) : Le moralisateur

Deux ans de projet pour 1h30 de moralité. Sortie dans les salles le 5 avril dernier, Heis (Chroniques) est un long-métrage révolutionnaire, signé Anaïs Volpé. Conçu à partir d’un travail purement expérimental, ce véritable ovni cinématographique aborde des thématiques omniprésentes dans notre société, telles que la culpabilité du choix, une question existentielle, qui nous concerne tous. Apparu sur le grand écran avec une certaine timidité, Heis (Chroniques) est une œuvre artistique engagée, face à une société en parfaite décadence. Un très bel objet visuel.

“Il nous reste tellement de temps qu’on n’a même pas idée que la route est longue.”

7. Lion : Le bouleversant

C’est sans aucun doute le film le plus émouvant de l’année 2017. Décrite comme étant l’œuvre jumelle de Slumdog Millionaire, Lion se distingue pourtant de cette dernière, par sa singularité et son aspect un brin plus intimiste. Sortie au cinéma le 22 février dernier, cette sublime oeuvre signée Garth Davis, touche par sa sincérité et la magnifique odyssée qu’elle raconte. Il s’agit d’une œuvre splendide et universelle qui prend place dans une Inde meurtrie par la misère sociale. Une belle preuve d’humanité dans une société sombrant peu à peu vers l’individualisme.

lion-2
“Bien-sûr, je veux que ta vraie mère voit à quel point tu es devenu une belle personne.”

8. Split : Le psychologique

Avec son portrait de vingt-quatre monstres, M. Night Shyamalan a véritablement réinventé le huis clos. Apparu sur le grand écran en ce début d’année 2017, ce pur thriller claustrophobique avait annoncé il y a dix mois de cela, la couleur de cette magnifique année cinématographique. Et le succès de Split tient pour beaucoup du coup de génie de James McAvoy, dans la peau d’un terrifiant psychopathe en quête de personnalités. Aussi psychologique que dramatique, Split surprend autant par l’originalité de son script que par la performance de ses acteurs. Une pure merveille de l’horreur.

“Réjouis-toi, car tu es pure !”

9. Mise à Mort du Cerf Sacré : Le dérangeant 

Mais quelle est donc cette mystérieuse œuvre, au titre tout droit sorti des chimères du réalisateur grec ? Construit autour du mythe légendaire d’Iphigénie, Mise à Mort du Cerf Sacré de Yórgos Lánthimos a littéralement hypnotisé les spectateurs, grâce à une étrange réalisation frôlant la perfection. C’est avec un style proche de celui du légendaire Stanley Kubrick que le réalisateur grec nous livre une oeuvre particulièrement traumatisante. Pur long métrage ensorceleur, le coup de cœur de la Croisette est un cocktail psychologique particulièrement appréciable qui marque a jamais cette année cinématographique.

mise-a-mort-du-cerf-sacre
“Tu me montres la lumière qui a cessé de me transformer en pierre.”

10. MoonlightL’humaniste

Moonlight le est film aux multiples récompenses, qui vient apporter avec une grande finesse, la dernière note poétique à notre bilan cinématographique. Sortie au cinéma le 1er février 2017, ce métrage signé Barry Jenkins, se dessine comme étant une oeuvre humaniste d’une grande justesse, qui brise l’un des tabous les plus délicats du cinéma afro-américain. Une profonde quête d’initiation à laquelle on ne peut véritablement résister. Dès lors, Moonlight s’impose comme une oeuvre majeure de notre époque, et évidemment, de cette belle année 2017.

“T’es déjà mort une fois aujourd’hui ça te suffit pas ?!”

Alors, validez-vous notre top 10 des meilleurs films de l’année ? Une chose est sûre, 2017 nous aura bien gâté en découvertes cinématographiques. En espérant que la nouvelle année qui se prépare à pointer le bout de son nez, soit tout simplement à la hauteur de nos espérances.