Décès de Mireille Darc, une icône du cinéma français !

mireille-darc-disparition-dune-icone-du-cinema-francais

Après la disparition soudaine de Jeanne Moreau il y a un mois, c’est au tour d’une nouvelle icône du cinéma français de s’éteindre. Mireille Darc est décédée cette nuit, à l’âge de soixante-dix-neuf ans.

Une lumière du septième art

C’est à son domicile parisien que l’actrice s’est éteinte. À son chevet, son éternel amour : Alain Delon. C’est dans les années 1960 que Mireille Darc est devenue, l’une des figures les plus populaires du cinéma français. Apparue dans une emblématique robe noire, l’actrice avait subjuguée le monde entier dans Le Grand Blond avec une chaussure noire (1972), par son apparence à la fois chic et glamour. C’est donc au côté de Pierre Richard que Mireille Darc s’est faite une renommée mondiale, notamment avec Le Retour du Grand Blond, deux ans plus tard. Également fidèle au réalisateur Georges Lautner, Mireille Darc avait tourné dans de nombreux films cultes tels que Les Barbouzes (1964) ou encore Les seins de glace (1974).

Même si l’actrice c’était faite plus discrète depuis les années 1990, elle n’en restait pas moins une éternelle icône du septième art. Depuis quelques années, Mireille Darc connaissait d’importants problèmes de santé. Elle avait notamment été victime de trois attaques cérébrales et opérée à coeur ouvert en 2013, où elle avait failli, à cet instant, disparaître.  

Mireille Darc était également la compagne d’Alain Delon depuis douze ans. Décrite par l’acteur comme étant LA femme de sa vie, ce couple mythique avait partagé à l’écran, pas loin de treize films.

Je n’étais pas amoureuse de lui. Ils étaient bien plus que ça. A jamais. Mireille Darc

Ainsi, l’été 2017 se termine en emportant avec lui, l’ombre de deux grandes icônes du cinéma français : Jeanne Moreau et Mireille Darc.