Musique et cinéma : les deux indissociables de l’année 2017 !

baby-driver-musique-et-cinema

L’année 2017 aurait-elle mis en lumière le mariage du siècle, celui de la musique avec le cinéma ? Il faut croire que oui. Retour sur les oeuvres musicales de ces onze derniers mois, celles qui ont su lier deux grands indissociables !

Quand la musique est au service du cinéma…

Baby Driver de Edgar Wright

On ne pouvait commencer notre liste sans évoquer en première place, cette œuvre révolutionnaire de Edgar Wright. Sorti le 19 juillet dans les salles obscures, Baby Driver a ambiancé les spectateurs grâce à son incroyable bande son, donnant véritablement vie au scénario. Ce film d’un nouveau genre, met en scène un conducteur surdoué et branché sur une playlist euphorisante. Son nom, Baby. Rythmé par une savoureuse bande originale, Baby Driver bouleverse les codes cinématographiques en devenant à lui seul, une sorte de comédie musicale postmoderne des plus fascinantes. Silence, moteur et musique.

B.O. Baby Driver

La La Land de Damien Chazelle

La La Land c’est un peu la référence en matière de chef d’œuvre musical. Grande gagnante des Golden Globes pour la meilleure bande originale, la comédie phare de l’année 2017 se dévoile comme une véritable ode à la vie. Rythmée par une playlist de style, mêlant jazz, swing et boogie, cette romance dramatique nous offre de purs moments de plaisirs visuels et sonores. Parce qu’on a toujours tous dans notre tête le mélancolique morceau de City Of Stars

B.O. La La Land

Les Gardiens de la Galaxie 2 de James Gunn

Le premier chapitre des Gardiens de la Galaxie avait fait trembler les fans de l’univers Marvel, grâce à sa renommée B.O. toute droite sortie des années 80. Mais le deuxième volet pouvait-il faire mieux que le précédent ? La réponse est OUI ! De Cat Stevens à Sam Cooke en passant par l’illustre George Harrison, Les Gardiens de la Galaxie 2 nous offre une playlist 100% pop-rock, reprenant les emblématiques tubes des années 70 et 80. On adhère, tout simplement.

B.O. Gardiens de la Galaxie 2

American Honey de Andrea Arnold

Et voici une pure claque sensorielle. Conçue par la réalisatrice Andrea Arnold, la B.O. est à l’image de ce roadtrip, c’est-à-dire complètement euphorique et endiablée. D’un hip-hop mélancolique en passant par de la country rock, la playlist de American Honey nous délivre un message fort, celui autour des désillusion d’une jeunesse perdue. Des morceaux symboliques, pour une quête de liberté.

B.O. de American Honey

A Beautiful Day de Lynne Ramsay

Parfois, la musique suffit à rythmer entièrement toute la trame d’une oeuvre. C’est le cas pour A Beautiful Day, un thriller doublement primé sur la Croisette, en mai dernier. Si les dialogues se font rares, la bande son est quant à elle elle bien omniprésente. Calibrée sur les pas de Joe (Joaquin Phoenix), elle s’implante au coeur de l’intrigue pour n’en ressortir qu’à l’ultime seconde. Le temps de 90 minutes, nous assistons à une noctambule en chute libre et bercée par une playlist des plus captivantes. Quand la musique guide les pas

B.O. A Beautifyl Day

Good Time des Frères Safdie

Récompensé au Festival de Cannes 2017 avec le prix Cannes Soundrack, la bande originale de Good Time est un véritable bijou effervescent. Ce film indépendant retrace la décadence de deux frères (Robert Pattinson et Ben Safdie), poursuivis après l’échec d’un braquage. C’est le début d’une véritable noctambule incontrôlée, rythmée par une playlist nerveuse et hallucinante. Oppressant mais hypnotique, Good Time est un thriller à l’esthétisme similaire à celui de The Neon Demon de Nicolas Winding Refn.

B.O. Good Time

Atomic Blonde de David Leitch

L’année 2017 a montré qu’en matière de film d’action, les femmes font aussi bien que les hommes. Et Atomic Blonde en est la preuve incontestable. Si le scénario, similaire à celui des James Bond n’a rien d’original, la B.O. du film a quant à elle, une grande singularité. Toute droit sortie des années 80, la bande son de Atomic Blonde s’impose grâce à la mixité de ces morceaux passant de Blondie à David Bowie, en l’espace d’un instant ! Avis aux fans incontestés de l’ambiance 80’s, ce film a le pouvoir de vous faire voyager en chansons !

B.O. Atomic Blonde

Il semblerait que l’année 2017 est ouverte la voie à un nouveau style cinématographique, celui de l’esthétisme musical. La bande-originale d’une oeuvre n’est plus uniquement un aspect secondaire, mais devient un élément central qui vient rythmer la globalité du scénario. Un plaisir visuel et sonore pour le 7e art qui s’offre cette année, une pointe de modernité. Et oui, la musique fait aujourd’hui son cinéma.