« Première Fois » : un court-métrage trompeur, qui vous glace le sang !

court-metrage-premiere-fois-arthur-et-ylane

Si le titre de ce court-métrage vous semble particulièrement évocateur, la réalité est quant à elle, bien différente. Première Fois, de Arthur et Ylane, se dessine comme un film coup de poing des plus saisissants !

Ce film n’est pas celui que vous croyez…

Connaissez-vous ce sentiment trompeur, de découvrir que le film que vous regardez n’est pas celui que vous pensiez ? Avec Première Fois, attendez-vous à ressentir cette étrange sensation. Ce court-métrage de trois minutes seulement, réussi en un temps record à vous glacer littéralement le sang ! Et pour cause, le sujet qu’il aborde met en lumière un fléau toujours actuel et toujours récurrent au sein de notre société (pour ne pas gâcher l’effet de surprise, on ne vous en dira pas plus). La narration est parfaite, la tension omniprésente et la chute bouleversante. Que dire de plus si ce n’est que Première Fois, est une pure claque émotionnelle !

Cela nous tenait à cœur de réaliser un film pour faire passer un message fort, malheureusement encore dans l’ère du temps.

Et l’effet de surprise se prolonge bien au-delà du court, lorsqu’on découvre l’identité des réalisateurs. Bien connus du grand public grâce à leurs sketchs et textes humoristiques (Canal + et Golden Moustache), le duo de choc composé de Arthur et Ylane prend aujourd’hui un tout autre chemin, un brin plus sérieux, moins comique et plus sincère, avec leur nouvelle carrière de réalisateurs. « C’est un défi que nous nous sommes imposé, différent de ce que nous avons l’habitude de faire. Sortir de notre zone de confort pour s’essayer à un nouveau genre », expliquent les jeunes cinéastes en herbe. Et il est évident que ce challenge est une belle réussite ! Première Fois est un film empreint de pudeur, sur les limites liées aux nouvelles sensations, aux addictions et à leurs effroyables conséquences. Trois minutes qui suffisent amplement à nous délivrer un message profond et malheureusement très réaliste. 

Découvrez le court-métrage Première Fois