« Je suis assouvi » : une pépite pleine d’humanité !

je-suis-assouvi-nikon-film-festival

À la fois poétique, subtil et touchant, Je suis assouvi de Maylis de Poncins se dessine comme une véritable ode à la vie. Sélectionné pour la 8e édition du Nikon Film Festival, ce petit bijou empli de délicatesse nous offre un délicieux moment de tendresse.

Ouvrez vos cœurs…

2 minutes et 20 secondes peuvent suffire à vous rendre heureux. La preuve en est avec Je suis assouvi, un court-métrage initiatique sur le besoin d’être soi et de vivre en accord avec ses désirs. Une histoire qui nous parle tous et qui donne à réfléchir. On doit cette jolie pépite des temps modernes à la comédienne et réalisatrice, Maylis de Poncins.

C’est avec une grande originalité que la jeune artiste au destin prometteur, nous livre une belle métaphore à la vie. Un scénario brillamment ficelé, une photographie sublimée et une mise en scène des plus originales, Je suis assouvi dresse avec émotions, un grand message d’humanité et une question existentielle. Comment devient-on soi ? Une problématique complexe, qui trouve tout sons sens au creux de ce film.  Ne cherchez plus, la réponse se trouve au coeur de vos propres choix et de votre manière de façonner votre destin…

Troisième coup de coeur : “Je suis assouvi”

je-suis-assouvi-maylis-de-poncins
Regarder “Je suis assouvi”

Inutile de cacher votre sourire. On vous avait prévenu, ce court-métrage a le don de cultiver votre joie. À l’heure où les relations humaines tendent à s’épuiser face à l’hégémonie de la technologie, la réalisatrice Maylis de Poncins (également l’héroïne du métrage) réinvente avec une grande finesse le lien social. Je suis assouvi est tout simplement une source de bonheur. Alors n’attendez plus et soutenez le court-métrage !

Laisser un commentaire