Critique de Capharnaüm : Frontières entre misère et espoir

capharnaum-larsruby-1

Esthétique, tragique et bouleversant, Capharnaüm de Nadine Labaki mérite haut la main son Prix du jury au Festival de Cannes 2018. Ce drame libanais qui met en lumière l’esthétique de la misère, est un puissant appel à l’aide. Au désespoir… Parole à la misère Le désordre. L’entassement. Le capharnaüm. Tels sont les mots qui résument […]