« Sur-mesure » : Portrait d’une jeune fille atteinte du syndrome de Noonan

Du haut de ses seize ans, la lycéenne Elina Jeanney se glisse dans la peau d’une réalisatrice pour partager avec nous l’histoire de sa cousine atteinte d’une maladie rare.

Le syndrome de Noonan est une maladie génétique rare qui se caractérise par une dysmorphie faciale, des anomalies cardiaques congénitales et une petite taille. Alicia Hardet, dix-huit ans, en est atteinte. Sur-mesure met en lumière le portrait optimiste de cette jeune fille rayonnante de vie. Et pour raconter son parcours semé d’embûches, Alicia Hardet s’adresse à nous spectateurs et à sa cousine Elina Jeanney qui n’est autre que la réalisatrice de ce documentaire de quatre minutes. 

.

.

Pour réaliser ce court métrage, la lycéenne âgée de seize ans a dû utiliser ses propres moyens : du papier aluminium pour faire refléter la lumière, une lampe de bureau en guise d’éclairage, le micro d’un téléphone portable pour le son et enfin, un appareil photo en fin de vie pour l’image. Une technique dérisoire mais qui a pourtant permis à l’adolescente de figurer dans la prestigieuse sélection du Concours France 3 À Ton Court. Rien que ça !

Face à la caméra, Alicia Hardet se dévoile et raconte son vécu déjà si riche pour une personne devenue tout juste majeure. De ses nombreux problèmes de santé, en passant par les moqueries de ses camarades, pour arriver à sa récente prise de confiance en soi, Alicia révèle en pudeur son lourd quotidien dans une interview intimiste. Un court métrage certes amateur, mais qui a le mérite d’être tout simplement vrai et humain. Pour le découvrir, rendez-vous juste ICI !

.

Mégane Bouron