Top 10 des plus mauvais films de l’année 2017 !

top-10-plus-mauvais-films-de-2017

2017 a été une année propice au cinéma ! De nombreux chefs-d’œuvre se sont en effet imposés sur le grand écran par l’originalité de leur scénario, esthétisme et jeu d’acteurs. Mais des nanars ont également fleuris parmi ces bijoux du 7e art. C’est le moment pour nous, de mettre en lumière les pires films de ces douze derniers mois.

Top départ !

1. Bad Buzz de Stéphane Kazandjian

Ce n’est pas une surprise, c’est bien évidemment une comédie française qui ouvre le bal des pires nanars de l’année. Dans la catégorie des incontestables navets, on retrouve le premier film du célèbre duo du Quotidien : Eric et Quentin. Sortie en salles le 21 juin dernier, Bad Buzz a connu un énorme flop cinématographique en recevant une ridicule moyenne de 1.2/5 ! Humoriste ou acteur, il faut parfois savoir choisir…

2. À bras ouverts de Philippe de Chauveron

Clichés à outrance, racisme et malaise total, on parle bien-sûr de l’épouvantable comédie de Philippe Chauveron. Et s’il y a bien un comédien qui semble plus que tout appartenir à ce cinéma populaire, c’est évidemment Christian Clavier. Après s’être illustré en 2016 dans le retour raté des Visiteurs, l’acteur est revenu le 20 juillet dernier avec À bras ouvert, un film imprégné de stéréotypes raciaux. Une gène de plus dans le cinéma français.

3. Les Nouvelles Aventures de Cendrillon de Lionel Steketee

Après Les Nouvelles Aventures d’Aladin c’est au tour de Cendrillon de faire son (médiocre) come-back. Depuis quelques années, le cinéma français subit une montée de comédies populaires bas de gamme. C’est le cas des Nouvelles Aventures de Cendrillon, sortie dans les salles le 18 octobre 2017. Entre blagues scabreuses, scénario mal ficelé et humour un brin homophobe, autant dire que ce film n’est plus ni moins qu’une grande supercherie. Avis aux amateurs des contes idylliques, passez votre tour !

4. Si j’étais un homme de Audrey Dana

On continue notre envolée en plein cœur des nanars français avec une œuvre frôlant le ridicule. Sortie le 20 avril dernier, Si j’étais un homme est une comédie qui s’épuise dès l’annonce de son scénario. Un beau jour, Jeanne se retrouve dans le corps d’un homme. Et puis ? Et bien c’est tout. Avec ses dialogues bourrés de clichés sexistes, Si j’étais un homme est la parfaite définition du beauf au féminin.

5. Gangsterdam de Romain Levy

Dans la catégorie des films les plus malaisants et incompris, on retrouve évidemment Gangsterdam. Sortie dans les salles le 29 mars 2017, cette comédie qui se veut “humoristique” est en réalité une véritable culture du viol. En effet, les protagonistes (Kev Adams, Manon Azem et Côme Levin) parlent ouvertement d’agression sexuelle de manière détendue et “cool”. Que dire de plus si ce n’est que Gangsterdam est une honte (de plus) à la culture française.

6. Raid Dingue de Dany Boon

C’est promis après celle-ci, on arrête de jeter notre haine quasi obsessionnelle sur les comédies françaises ! Mais on ne pouvait continuer notre top 10 des pires films de 2017, sans évoquer cette œuvre un brin dérangeante. Parfois, certains cinéastes profitent de l’actualité pour donner vie à leurs nouvelles réalisations. C’est le cas de Raid Dingue, la dernière comédie de Dany Boon qui prend pour cible les agents du RAID. Et devinez quel aspect le réalisateur a choisi de traiter ? La misogynie du métier !

7. La Momie de Alex Kurtzman

Oui, La Momie est bien le pire film de tous les temps avec Tom Cruise. Le monstre de légende créé en 1932 par Karl Freund, vient d’être lamentablement outragé par la réalisation de Alex Kurtzman. Sortie dans les salles en juin dernier, ce nouveau film fantastique est un médiocre remake de l’œuvre originale. Annoncée comme étant LE blockbuster de l’été, La Momie n’aura pourtant pas dépassée le stade du “film brouillon”.

8. 11 Minutes de Jerzy Skolimowski

La “théorie du chaos”, plus communément appelée l’effet papillon, est un sujet envié par grand nombre de cinéastes. Mulholland Drive (2001) ou encore Mr Nobody (2009), si ces thrillers sont devenus de grands classiques du cinéma, ce n’est pas le cas de tous. Apparu sur le grand écran en avril 2017, 11 Minutes est un film inutilement compliqué et plat. Si l’exercice de style se révèle efficace, le scénario est quant à lui tout simplement inexistant. Une tentative inévitablement vouée à l’échec…

9. Baywatch : Alerte à Malibu de Seth Gordon

On sentait le nanar arriver à plein nez. On l’avait juré. On ne s’était pas trompé ! Le remake des temps modernes d’Alerte à Malibu est un film hollywoodien qui se dessine tout en apparence : concours de bodybuildeurs, plastique d’héroïnes en maillots zippés et réalisation des plus caricaturales. Baywatch n’est ni plus ni moins qu’une comédie claquante, digne d’un véritable clip ringard. Bref, on passe notre tour !

10. The Last Face de Sean Penn

Quelle déception ! Le réalisateur aux très nombreux chefs-d’œuvre, tels que Mystic River (2003) ou encore Into The Wild (2007), vient de réaliser le pire film de sa carrière. Sortie dans les salles le 11 janvier dernier, The Last Face est une comédie dramatiquement grotesque. Le sujet de départ, pourtant intéressant (mission humanitaire), est délaissé au détriment d’une pathétique histoire d’amour qui ne décolle jamais. Un très mauvais pathos, qui signe donc la longue et inattendue descente de Sean Penn.

Vous l’aurez sans doute compris, les comédies françaises sont les grandes gagnantes de l’année (en matière de nanars) ! On en est peu fier… Et vous, quels sont vos pires films de 2017 ?