« Basav ! Chante ! » : Un film-hommage frappant d’humanité

Comme chaque année, les jeunes talents de La Poudrière réalisent des films d’animation qui rayonnent d’originalité, d’émotion et d’esthétique. C’est le cas de Basav ! Chante ! un incroyable court métrage musical signé Janis Aussel.

Une riche ouverture sur le monde

Basav ! Chante ! est un film de fin d’études réalisé en 2018 au sein de la prestigieuse école de cinéma de La Poudrière. Cette histoire entièrement façonnée en papier découpé, nous transporte à un moment crucial de l’Histoire de France, pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’un film-hommage qui met en lumière l’exode des Tsiganes après avoir subi d’innombrables persécutions raciales. Ce court métrage est raconté à travers les yeux innocents d’un jeune enfant, témoin de la cruauté humaine. À travers son regard juvénile, nous découvrons cet événement historique très peu traité au cinéma. Et là réside toute la singularité de ce court.

Basav ! Chante ! de Janis Aussel
Basav ! Chante ! de Janis Aussel

Grâce à ses multiples tonalités de couleurs, Basav  ! Chante ! se dessine comme une œuvre emplie de fraîcheur. L’esthétique est la plus grande force de ce film. Ses nuances de bleu, de rouge et de jaune inondent massivement notre œil, tandis que la voix enchanteresse de Marcela & Los Murchales résonne en nous pendant de longues minutes. C’est une œuvre musicale universelle, qui nous apporte tout un tas d’émotions et nous fait partager de manière poétique, une nouvelle facette de l’Histoire de France. Avec justesse, la réalisatrice Janis Aussel met  en lumière les traditions et coutumes des Tsiganes, un peuple aux cultures si riches.

Basav ! Chante ! est un court métrage d’animation à méditer et surtout à apprécier à sa juste valeur…