« Nos Héros » : Une comédie décapante au gel hydro-alcoolique

La crise du Coronavirus s’éloigne et le confinement commence à être un lointain (mauvais) souvenir. Les situations grotesques liées aux consignes sanitaires et aux contre-ordres ont donné l’idée d’un court métrage à Martin Darondeau et Léo Grandperret. Mettez votre masque et lavez-vous les mains on y va !

Dans un supermarché, un jeune homme fait ses courses et s’étouffe en mangeant ses M&M’s. Les clients vont vouloir lui venir en aide mais la peur du Coronavirus est bien plus grande que la volonté d’agir.
.
Cette courte comédie de situation met en avant la peur de cette maladie et les situations illogiques dans laquelle elle nous à fait nous retrouver. On ne touche plus sans désinfecter, on ne s’approche pas de quelqu’un “on ne sait jamais…”, on cache sa lâcheté derrière le risque qu’on pourrait éventuellement courir “des fois que”. Bref, le chacun pour soi refait surface très vite. Mais pour avoir bonne conscience, on ne rate surtout pas le rendez-vous de 20h pour applaudir des gens qui ne nous entendent pas et qu’on laisse avec leurs problèmes.
.
Une belle satire de ces quelques mois que nous venons de passer, remplis de contradictions, de peur et de gel hydro-alcoolique !
.
Photo : “Nos Héros
.
Fait désormais rare, ce court métrage a été tourné en pellicule au format 16 millimètres. La caméra épaule associée à ce format confèrent au film un certain charme. Une impression de période passée et d’urgence. Comme un témoignage d’un ancien temps…pas si loin malgré tout.
.
Concernant la musique, la version funk de PIMP ouvre le film et vient consolider l’effet de surprise accompagnant l’élément perturbateur de l’histoire. Le trio n°2 de Schubert dans une version créée pour le film vient le clore de manière joyeuse, contrebalançant la conclusion de l’histoire.
.
En parlant de trio…parlons de nos comédiens ! Brigitte Faure, Husky Kihal et Ornella Fleury forment un excellent groupe d’idiots. Ils sont accompagnés de Noé Hermelin qui fait “le mort”. Bertrand Usclat est le seul être raisonnable dans l’histoire, car il ne faut pas compter sur Bastien Catenacci en agent de sécurité, encore plus abruti que les trois premiers. L’ensemble de la troupe nous amène dans l’absurdité de la situation, de manière délectable entre le réel et le vraisemblable.
.
Un film actuel, sur les situations que nous avons vécues et que nous vivons encore, qui montre merveilleusement la connerie de l’Humain. Sa lâcheté, son manque de courage. Mais il vient aussi nous rappeler la dure réalité de la vie : ce ne sont pas toujours les meilleurs qui s’en sortent. Une excellente comédie.
.

Découvrez le court métrage Nos Héros