« Rain » : une réflexion sur la conscience collective

Étonnant et réflexif, Rain de Piotr Milczarek est un film d’animation qui nous invite à réfléchir sur la notion de conscience collective. Une œuvre méditative qui en dit long sur la responsabilité humaine. Découverte. 

Piotr Milczarek est un cinéaste polonais très en vogue. Il a notamment réalisé les courts métrages The Comic Book, The War of the Worlds, Mr Mister ou encore The Cockroach. Mais aujourd’hui, notre regard se pose sur sa dernière réalisation intitulée Rain (ou Deszcz en version originale). 

Ce film d’animation, qui se démarque par son audace et son esthétique à demi-teinte (un subtil mélange de bleu ciel et de beige), dépeint la lutte de l’homme face à l’hypnose collective et ses conséquences désastreuses pour l’individu et la foule. L’histoire se déroule dans un immeuble de plusieurs étages. Alors qu’une dizaine d’employés travaillent tranquillement, une personne tombe subitement du toit. Évidemment, cette tranquillité passagère se transforme en une véritable scène de chaos. Mais soudain, un miracle se produit. Un super héros apparaît et parvient à rattraper la victime juste à temps. Cet acte héroïque, sorti de nulle part, va avoir un impact dévastateur sur la suite des événements… 

Tout en délicatesse, Rain révèle notre absence de responsabilité qui nous pousse à suivre sans réfléchir la foule. Une manière d’agir qui peut évidemment conduire à une profonde tragédie. Car pris dans une action collective, nous avons tendance à perdre nos caractères d’individu singulier et nous nous fondons dans la masse pour penser et agir comme elle.

Mais inutile d’en dire plus, on vous laisse découvrir cette œuvre puissante et singulière. Une œuvre qui invite tout simplement à la réflexion.

Regarder le court métrage Rain

Mégane Bouron