« Je suis donc tu es » : Ouvrez votre cœur

je-suis-donc-tu-es-maylis-de-poncins-larsruby-nikon-film-festival

Pour son second court métrage Nikon Film Festival, la comédienne Maylis de Poncins revient nous conter une très belle histoire pleine d’humanité.

Un récit source de bonheur

Il y a un an, la jeune comédienne ouvrait nos cœurs avec son court métrage Je suis assouvi, une véritable ode à la vie. Aujourd’hui, Maylis de Poncins s’empare une nouvelle fois de nos émotions avec Je suis donc tu es, une œuvre à la fois poétique, sensible et humaine. Cette nouvelle réalisation met en lumière la nature blessante de l’homme. À travers un court métrage de 140 secondes, l’actrice mais aussi réalisatrice dresse un tableau métaphorique de l’indifférence humaine, autrement dit, notre capacité à offenser directement ou indirectement les autres. Un scénario touchant et empli d’humanité.

je-suis-donc-tu-es-maylis-de-poncins-larsruby-nikon-film-festival-1
Regarder Je suis donc tu es

À l’image de son premier court métrage, Je suis donc tu es se dessine tout simplement comme une véritable source de bonheur. En dépeignant le quotidien de l’homme et le fait que nous sommes tous responsables du comportement de l’autre, la comédienne nous livre un joli conte plein de délicatesse. Car si la première partie du film s’apparente à une histoire quelque peu dramatique, la seconde relève quant à elle d’une bonne dose d’optimisme. Quoi de mieux pour égayer notre journée ? Pour découvrir en intégralité Je suis donc tu es, rendez-vous juste ICI !