« Précieux » : Pression primaire

C’est trop rare pour passer à côté : un court métrage en stop-motion ! Il en existe plein, mais rares sont complets. Un bon sujet, un bon scénario, une belle direction artistique…Voyons ce qu’il en est en détail !

Julie une petite fille rejetée par ses copains de primaire se retrouve à partager son bureau avec le nouvel arrivant, Emile un garçon handicapé. Les deux rejetés commencent à partager des moments ensemble, une affection naît. Julie développe de nouvelles facultés grâce à Emile ce qui la rendra intéressante auprès des autres camarades qui la rejetaient avant. Maintenant que les autres l’acceptent elle doit choisir. Devenir une des leurs ou prendre la défense d’Emile ?
Paul Mas, le réalisateur, vient aborder les thématiques fortes de l’enfance : apprendre la différence, l’acceptation, le rejet, la vie en société, l’amour, la déception… le tout dans une relative douceur et une grande brutalité.

Les films en stop-motion sont trop rares. Et ils sont bien trop couteux à mettre en place surtout pour un court métrage ! Le processus est long, une minute d’animation se fait en plusieurs jours là où en fiction traditionnelle (live action) on peut faire plusieurs minutes par jour.
.
Mais la forme de l’animation apporte un charme inhérent qui ne peut se retrouver ailleurs. Et donc le message passe mieux. Personne pour incarner un personnage, l’auteur donne libre court à son imagination et rien ne nous parait irréel ! Par exemple ici tous les enfants ont la même forme, la même tête, seuls personnages presque réels sont les adultes, Julie et Emile.
.
La direction artistique est ultra poussée. Les décors et costumes sont beaux, détaillés et l’éclairage est magnifiquement travaillé. Une lumière forte qui vient sculpter une seconde fois et en douceur ces personnages de silicone.
.
S’il y a quelques défaut dans la manière de traiter le sujet, premier film oblige, il en reste néanmoins un très beau film sur l’enfance, maîtrisé et agréablement surprenant. Il ne reste plus qu’à espérer que ce genre puisse exister à plus grande échelle maintenant !
.