Valérie Leroy : En route vers les César 2019 !

valerie-leroy-en-route-vers-les-cesar-larsruby

À  seulement vingt-huit ans, la jeune comédienne, scénariste et réalisatrice Valérie Leroy est en route vers les César ! À une semaine du grand jour, le moment est venu de rappeler le lien réel qui existe entre ce nouvel espoir du cinéma français et le Festival Européen du Film Court de Brest… 

 

 

J’adore le festival de Brest. Sa dimension européenne est très agréable car c’est un festival où l’on peut découvrir des cinématographies et des univers très variés.  

 

 

Un rôle symbolique

Il y a un an, Valérie Leroy était l’invitée d’honneur de la Fête du Court Métrage à Brest. Marraine de l’événement, la jeune femme a partagé pendant ces cinq jours de festivité, sa passion pour la richesse d’un genre cinématographique trop souvent oublié : le format court. Et après avoir offert au public son amour pour le cinéma, c’est aujourd’hui à son tour de recevoir. Le 22 février prochain, dans l’illustre Salle Pleyel de Paris, la jeune comédienne et réalisatrice participera à la 44e Cérémonie des César grâce à sa comédie dramatique Laissez-moi danser.

De multiples sélections à Brest

Depuis plusieurs éditions, le Festival Européen du Film Court de Brest, porté par l’association Côte Ouest, sélectionne régulièrement ses courts métrages. En 2016, Le Grand Bain était doublement représenté en Compétition Française ainsi que dans le programme « Nos chers voisins ». Laissez-moi danser, en lice pour les César 2019, a quant à lui été nommé dans le programme Brest Off 2017 ainsi qu’à la soirée d’ouverture de la 33e édition du Festival. C’est ainsi que depuis trois ans, Valérie Leroy se retrouve fièrement représentée à Brest, à travers ses différentes réalisations dans lesquelles elle tente, ose et se forme continuellement. Une véritable reconnaissance de la part du Festival brestois.

Une vraie consécration

C’est donc tout naturellement que la jeune femme s’envole aujourd’hui vers les César, à savoir la première remise de prix d’importance en France. Dans moins de sept jours, la comédienne et réalisatrice défendra haut et fort sa belle réalisation, au côté de Braguino et Les Indes Galantes de Clément Cogitore, Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez et Les Petites Mains de Rémi Allier. Désormais, il ne reste plus qu’à patienter devant l’approche des résultats mais une chose est sûre, pour le Festival Européen du Film Court de Brest, Laissez-moi danser mérite véritablement le César du Meilleur Film de Court Métrage 2019 !

En attendant la cérémonie, voici une petite vidéo avec Valérie Leroy, réalisée dans le cadre de la Fête du Court Métrage 2018 à Brest !